Les BTS CVM

Le forum des BTS CVM du lycée Bréquigny à Rennes.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

les ordis c'est bien, les consoles c'est mieux!

Quelle est la meilleure console de tous les temps?

0% 0% [ 0 ]
14% 14% [ 1 ]
14% 14% [ 1 ]
0% 0% [ 0 ]
14% 14% [ 1 ]
29% 29% [ 2 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
29% 29% [ 2 ]
Total des votes : 7

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Vous vous ennuyez dans votre petit appart? Vous n'avez pas envie de bosser? Vous avez envie de fuir cet univers l'espace de quelques heures? Et il se trouve que vous avez une console? Sacrée coïncidence...

Heureusement, je suis là pour vous donner mon avis sur tout! Non, non, ne me remerciez pas... C'est tout naturel! Je m'en vais donc vous proposer quelques jeux, tiens! Riche idée que j'ai eu là!
Alors, tout d'abord, je tiens à préciser que je n'ai pas de console next gen (mais si vous voulez m'en offrir une, je ne m'y opposerais pas ^^) donc mes conseils s'appliquent surtout aux possesseurs de playstation 2 et gamecube... Aussi, je vais plutôt évoquer les jeux solo, pasque de toute façon quand on joue à plusieurs à un jeu, même un jeu de merde peut être vachement fun!

Amis nintendoniens, vous qui avez choisi la gamecube, vous qui connaissez sa valeur, je vous parle! Achetez Metroid Prime! C'est un ordre! Ce jeu est ce qu'on appelle un FPA, un jeu d'aventure à la première personne, qui se déroule dans un univers de science-fiction (pouvant rappeler l'univers d'Alien à certaines occasions). Vous incarnez la chasseuse de prime Samus Aran dans sa lutte contre ses ennemis de toujours, les pirates de l'espace (ça fait un peu pro, comme phrase ^^)! Vous vous retrouverez seul sur la planète Tallon IV, et devrez l'explorer de fond en comble tout en affrontant toutes les sales bestioles que la planète a à vous offrir afin de découvrir le terrible fléau qui a ravagé sa population et risque de se répandre dans l'univers tut entier! En gros, vous avez beaucoup d'action, quelques énigmes, des environnements très variés, une planète quasi-labyrinthique, une histoire qui se découvre au fur et à mesure de façon très subtile (aucune véritable cinématique ou presque), bref, des heures de jeu qui vous plongerons dans cet univers si particulier... Et pis les musiques sont sublimes et les graphismes tiennent encore bien la route! C'est le meilleur jeu de Nintendo selon moi (oui, encore meilleur qu'un Zelda! J'ose le dire)! Et si par hasard vous avez une Wii (ça nous arrive à tous de se faire un peu arnaquer), vous pouvez vous jeter sur Metroid Prime Trilogy! Vous aurez les trois épisodes pour le prix d'un, avec la maniabilité EXCELLENTE (je le met en majuscule pasque c'est assez rare pour être mentionné) que nous propose la wiimote! Mais de toute façon c'est le premier le meilleur, moi je dis!
Un bref aperçu, tiens, je suis d'humeur généreuse: https://www.youtube.com/watch?v=S-iwp-Dle1A&list=FLVb8bwQVJXu6FPih4qt6A-A&index=74&feature=plpp_video

Si en revanche vous êtes l'heureux possesseur d'une PS2, je pourrais vous conseiller Devil May Cry! Et le moins qu'on puisse dire sur ce jeu, c'est que c'est pas pour les tapettes... Le héros est le personnage de jeu-vidéo le plus classe que vous ayez jamais vu! Un chasseur de démon aux cheveux blancs et vêtu d'un manteau rouge, muni de deux flingues et d'une épée, né de l'union entre le légendaire chevalier démoniaque Sparda et une humaine, j'ai nommé: Dante! Engagé par la mystérieuse Trish il va devoir se rendre sur l'île Mallet et affronter des hordes de monstres allant de la poupée de sang à l'araignée de lave géante! Son parcours se finira en Enfer à affronter Mundus, le maître de l'infra-monde, dans un combat ayant lieu dans l'espace puis dans un cratère en éruption (carrément...)! Et tout ça avec un de ces flegme... Le jeu s'inspire (très) librement de La Divine Comédie, poème italien du... XVème siècle me semble-t-il... décrivant notamment la descente de Dante Alighieri (le vrai) aux enfers, et nous propose un univers propre, quelque part entre le gothique et le manga, visuellement assez fascinant par moments... Et c'est un beat 'em all! Un peu comme God of War, vous avez votre bonhomme et vous enchaînez les combos pour annihiler toute présence ennemie! Les mouvements sont riches et spectaculaires (envoyer un ennemi dans les airs pour le cribler de balles est un ptit plaisir dont je ne me lasse pas) et le challenge est à la hauteur! Plus qu'à la hauteur, même... En fait ce jeu est vachement dur... personnellement, j'ai eu beaucoup, beaucoup de mal à le finir en mode NORMAL... Mais y'a un mode facile, alors tout va bien! Et puis les jeux de nos jours deviennent trop simples, faut bien un vrai défi de temps en temps! Sur ce, un ptit apperçu? https://www.youtube.com/watch?v=rfMte3Q0pEM

Bon, ça ira pour aujourd'hui! Mais je reviendrais... N'hésitez pas à faire partager vos jeux à votre tour!

Voir le profil de l'utilisateur

Lou

avatar
Admin
Comme titre j'aurais plutôt mis 'les ordis c'est bien, les consoles aussi'.

En même temps j'en ai jamais possédé (à pars la NES très occasionnellement il y a bien longtemps, donc j'ai voté pour le dernier choix par nostalgie Rolling Eyes .

Edit: tu aurais pu quand même mettre le pc dans le sondage! bounce

Voir le profil de l'utilisateur http://www.jamendo.com/fr/artist/Loudly
J'aime ton topic Psycho13! cheers
Je plussoie pour Metroid : même si j'y ai rarement joué, l'univers et surtout la qualité des graphismes m'ont bluffé! Le seul hic, c'est que je ne suis pas douée pour les jeux à la première personne (et quand je dis pas douée...)

Je vais vous coneiller quelques jeux ds DS. Mais pourquoi la DS? Parce que c'est une console portable et donc que l'on peut avoir plus facilement dans un studio que les consoles de salon et en plus c'est une console assez commune.
Alors voilà :
- Castlevania - Dawn of Sorrow, un jeu d'aventure en 2D que je viens de finir quelques minutes avant d'écrire ces lignes. On suit les aventures de Soma Cruz, qui se retrouve au coeur d'un mystérieux plan occulte visant à réincarner Dracula, le seigneur des ténèbres. On évolue dans un château truffé de pièges, de secrets, de monstres et de boss, dont on peut obtenir les âmes qui deviennent alors comme des sortes de nouvelles compétences. Ce que j'apprécie le plus dans ce jeu, ce sont : les graphismes qui exploitent bien les capacités de la console, le système de récupération des âmes, tous les mystères que recèle le jeu... Par contre, ce jeu va vous en faire baver : on perd très facilement des points de vie...
- Final Fantasy 4, parce que j'adore les FF, et que celui ci nous propose une histoire intéressante, des personnages attachants, des musiques sublimes, des graphismes 3D convaicants et surtout : une cinématique d'intro M.A.G.N.I.F.I.Q.U.E. Je vous en dirai pas plus (en général,les gens voient ce qu'est un final fantasy), si ce n'est qu'il vaut mieux choisir ce FF4 que FF3 sur DS, il est bien aussi, mais les personnages sont moins travaillés, et le système de combat est moins vivant.
- Elite Beat Agents : ça c'est un jeu de geek! C'est un jeu de rythme qui consiste à appuyer sur des ronds qui apparaîssent à l'écran au bon moment, et c'est vraiment très prenant, et très drôle : en gros, si il y a un scénario, on le résumerait comme ça : dansez correctement pour régler les problèmes des gens (voire pour sauver le monde...), quelques liens pour mieux comprendre : https://www.youtube.com/watch?v=j00TvEPe_VI et en mode expert, ça done ça : https://www.youtube.com/watch?v=OetQPbLQvss
- Scribblenauts : pour l'originalité du jeu qui est constitué d'énigmes à résoudre à l'aide d'objets que l'on "invoque" à l'écran. On est assez libre d'imaginer ce qu'on veut, et faire les expériences les plus tordues pour venir à bout des énigmes, même si parfois le résultat manque de réalisme : le lien du test JVC, pour aider à mieux comprendre le gameplay :http://www.jeuxvideo.com/articles/0001/00011619-scribblenauts-test.htm
- Mario et Luigi - Partners In Time : il fallait au moins un Mario, et ce sera celui-ci. On retrouve l'univers coloré de Mario, qui donne de bons résulats sur la petite DS, des personnages attachants et drôles, une histoire intéressante et pleine de rebondissements. Une fois encore les deux frangins doivent sauver la princesse Peach qui a été enlevée par... des extra-terrestres, méchants sanguinaires et surtout... violets! Pour cela, ils devront voyager dans le temps et seront aidés par deux jeunes recrues, qui disons... leur ressemble beaucoup. Niveau gameplay : ce n'est pas un jeu de plateforme classique, mais plutôt un RPG : puisqu'on a des combats au tour par tour et un système de level-up.
J'en ai assez pour aujourd'hui, j'en ajouterai peut-être d'autres plus tard.

Sinon, on peut toujours transformer son ordi en consoleS de jeu grâce aux émulateurs. Pour les consoles les plus anciennes, type NES, SNES, GB, Sega, voire PS1 (mais c'est déjà plus dur), c'est vraimentparfait, et en général, on trouve très facilement n'importe quel jeu : http://romhustler.net/

Voir le profil de l'utilisateur http://kami-warp-zone.deviantart.com/
Je vote pour la N64 qui m'a fait découvrir le sublime Zelda - Ocarina Of Time.

Voir le profil de l'utilisateur http://kami-warp-zone.deviantart.com/
Entrez dans un monde d'épouvante...

Cette simple phrase évoque tant de choses... Tellement de souvenirs... La naissance d'une passion... Le début d'une série d'aventures inoubliables... Il est plus que temps de vous parler de ma série fétiche, celle qui concentre presque tout ce que j'aime dans tous les domaines, la série de laquelle je suis tombé amoureux (c'est juste une image, t'inquiète pas Leïla)! Je veux bien sûr vous parler de la série des Resident Evil, ou Biohazard, comme ils sont appelés au Japon.

L'aventure a commencé de manière inattendue, ou presque. Il y a maintenant trois ans, je cherchais un nouveau jeu afin de dépenser mon argent le plus vite possible, et je suis tombé sur cette boîte... Sobre, sombre. Un fond sale, semblant grouiller de formes indistinctes, et un simple titre. Blanc. Se détachant et attirant l’œil de façon simple, subtile, forte. Ma main saisi ce boîtier, j'examine brièvement le dos avant d'acheter le jeu sans savoir véritablement dans quoi je m'embarquais. Encore maintenant je me demande ce qui m'a pris. Je détestait avoir peur à cette époque, encore plus en jouant seul à un jeu. Mais cet univers me fascinait, et m'attirait malgré tout. Ce boîtier contenait le remake du premier Resident Evil, partageant le même nom mais communément appelé REbirth, sur la gamecube, et exclusif à cette console. Il fait maintenant partie de ma "sainte trinité" du jeu-vidéo, à longtemps été le meilleur jeu auquel j'ai joué et est devenu comme une partie de ma vie. Aucun jeu, aucun film, aucun livre ne partage ce même statut de façon si certaine.

Et ce jeu est un chef d’œuvre. Une brève introduction de quelques minutes nous apprend tout ce qu'on a besoin de savoir. La ville de Raccoon City possède une force spéciale, les S.T.A.R.S. (Special Tactics And Rescue Service), divisée en deux équipes, la Bravo et la Alpha. Des cas de meurtres étranges ont été signalés dans les montagnes près de la ville, laissant supposer des actes de cannibalisme. L'équipe Bravo est d'abord envoyée, mais ont disparu peu après. L'équipa Alpha part à leur recherche, et bascule dans un monde d'horreur. Vous vous retrouvez vite piégés dans un vieux manoir abandonné, avec comme seul but d'en sortir vivant. Mais les habitants de ces lieux, revenus d'entre les morts, et le manoir lui-même, véritable labyrinthe truffé de pièges, ne vous simplifierons pas la tâche, loin de là. Et au fur et à mesure que vous vous enfoncez dans cet entremêlement de couloirs sombres, que vous vous faufilez entre les morts, peut-être découvrirez vous les secrets à l'origine de toute cette affaire.
Le jeu vous propose d'incarner Jill Valentine ou bien Chris Redfield, le second représentant le mode difficile du jeu. Certains éléments de l'histoire diffèrent aussi en fonction de qui vous contrôlez, et de l'ordre dans lequel vous explorez le manoir Spencer. Ainsi, certains personnages importants peuvent mourir, ou survivre, en fonction de vos actions. Vous contrôlez votre personnage à la troisième personne, depuis des points de vue fixes prédéterminés (comme si vous regardiez les héros à travers une caméra fixée dans un angle de la pièce) ce qui rend la prise en main assez difficile (il vous faudra plusieurs heures de jeu avant de réussir à marcher droit) et vous rend plus vulnérables (les ennemis seront bien souvent en dehors de votre champ de vision). Les contrôles sont donc peu accessibles, et vous finissez par craindre la moindre rencontre avec un ennemi, de peur de ne pas réussir à gérer vos mouvements correctement! Mais il vous faudra surmonter ces difficultés, à la manière de votre personnage devant surmonter ses peurs et garder son sang froid afin de survivre! Apprenez à gérer vos mouvements, utilisez les bruits qu'émettent vos ennemis pour savoir à quoi vous avez affaire et où ils se cachent, gérez vos munitions (la moindre balle est précieuse), économisez vos soins, étudiez les itinéraires les plus surs et explorez chaque pièce de fond en comble! Et peut-être pourrez vous vous sortir de ce cauchemar sain et sauf. Le jeu propose un challenge certain mais loin d'être insurmontable, et ne devrait pas durer plus d'une quinzaine d'heure à votre première partie. Au fur et à mesure de votre avancée, vous prendrez inconsciemment confiance en vous et finirez par gérer parfaitement toutes les situations, même celles qui semblent impossibles. L'histoire, d'abord discrète, se révélera peu à peu quand vous lirez les notes et documents laissés par les résidents des lieux, avant leur transformation. Et quand vous aurez fini ce jeu, que vous aurez survécu au cauchemar, que vous aurez vécu et surmonté toutes ces horreurs, vous vous surprendrez à y avoir pris goût, et vous relancerez le jeu, pour replonger dans cet univers maintenant votre.

Les autres épisodes de la série possèdent chacun leur propre ambiance, et vous n'éprouverez jamais les mêmes sensations d'un titre à l'autre! Le Resident Evil original de 1996, s'il partage bel et bien une ambiance similaire avec son remake, ne tient pas la comparaison (et pourtant je suis du genre à toujours favoriser l'original) mais possède quelque chose qui lui est propre: un côté très "série Z" qui vous garantira quelques fous rires! Parce que oui, les Resident Evil font peur, mais ils sont aussi fun et amusants, contrairement à un Silent Hill! A partir de Resident Evil 2, la série apporte de plus en plus d'éléments d'action! Ce dernier évitera de reprendre l'ambiance particulière de son aîné, tout en langueur et en appréhension pour apporter un jeu unique, plus mouvementé, plus vigoureux mais toujours dans la même lignée! L'histoire ici aussi vous tiendra en haleine et les nouveaux personnages, Leon S. Kennedy et Claire Redfiel, se montrerons plus attachants que vous ne le croyez. De plus, il vous faudra compléter le jeu avec les deux personnages pour voir la véritable fin et l'histoire connaît quelques changements en fonction de l'ordre dans lequel vous préférez les incarner (le jeu dans l'ensemble reste tout de même plus court et un brin plus simple que son prédécesseur). Et c'est encore sans compter les bonus à débloquer (rien de tel qu'une petite gatling pour se débarrasser de zombies trop collants) en fonction de vos performances!

Resident Evil 3: Nemesis, est encore plus tourné "action" et se rapproche d'un jeu arcade sur certains points. En fait ce jeu est plus une sorte d'extension du précédent (même cadre, mêmes lieux parfois, ayant lieu quasiment au même moment, mêmes graphismes...) qui permet néanmoins de clore la première partie de la série liée à la ville de Raccoon City! Et puis, rien que pour affronter le Nemesis, monstre supposément invincible, déterminé à avoir votre peau et surgissant aux pires moments (j'ai pas sauvegardé depuis trois heeeeeeeeeeeeeeeuuuuuuuuuuuuuures!!!) ce jeu vaut son pesant de cacahouètes! Certaines scènes spectaculaires vous attendent au tournant!

Pour avoir la vraie suite de l'histoire, il vous faudra vous tourner du côté de Resident Evil: Code Veronica. N'ayant pas fini ce jeu, je ne peux vous en dire beaucoup, mais il est réputé pour avoir le scénario le plus recherché de la série et marque le retour d'un personnage devenu depuis une véritable icône, et gagnant ici certains super-pouvoirs accentuant encore son charisme déjà remarquable!

La gamecube possède aussi Resident Evil 0, jeu extrêmement beau sur lequel je n'ai pas encore pu mettre la main, mais ça ne saurait tarder. Ce jeu, initialement prévu pour la N64, se déroule un jour avant les événements de l'original et en reprend malheureusement beaucoup d'éléments, mais son gameplay se basant sur la coopération des deux personnages et ses magnifiques graphismes lui assurent tout de même une place à part dans la série. De plus c'est le dernier Resident Evil "classique".

Car il me faut bien sûr parler du célèbre Resident Evil 4, succès commercial (à peu près autant de ventes que le 2) coupant les ponts avec la plupart des codes des "anciens" jeux de la série, pour le meilleur et pour le pire... Ce jeu est une réussite, c'est indéniable. Il possède une ambiance forte, de nombreux passages mémorables, un système de jeu novateur et fun, une belle mise en scène... Mais il reste loin d'égaler REbirth, ou même Resident Evil 2, pour une simple raison: ce jeu nous encourage à tuer chaque adversaire, à nettoyer chaque zone de tout ennemi et entraîne la disparition pure et simple de ce qui faisait l'intérêt des jeux classiques. Dans REbirth, tuer un simple zombie était un défi, le moindre ennemi tué était une victoire digne d'être célébrée, et le plus important, le jeu nous laissait le choix de juger si tuer un ennemi était nécessaire ou non, s'il valait mieux tenter de l'esquiver et économiser des balles ou le tuer directement et en assumer les conséquences. Cette dimension tactique simple, mais essentielle, n'a plus lieu d'être ici. Ajoutez à ça un scénario inexistant, quelques missions en trop et l'absence de véritable exploration nous laissant prendre possession d'un lieu autrefois hostile (sentiment ô combien délicieux du conquérant vainquant tous les obstacles vous-me-dites-si-j'en-fait-trop), et vous obtenez un jeu certes génial, mais loin d'être aussi maîtrisé et mémorable que ses aînés.

Et je ne me prononcerais pas sur le cinquième de la série, tout simplement parce que je n'ai pas la console nécessaire pour y jouer et me forger mon avis propre. Précisons juste que je suis préparé à ne pas retrouver ce que j'aimais dans cette série à l'origine, mais j'ai tout de mêmes de grandes attentes concernant l'histoire, qui clôt la série avec un duel épique contre ce fameux personnage qui a voulu devenir un dieu.

Je vous quitte sur une petite sélection de vidéos vous laissant un bref aperçu de cette série si importante à mes yeux. Oh, et une dernière précision: les films adaptés de ces jeux ne sont à mes yeux que des immondices utilisant ce nom à des fins commerciales tout en crachant au visage des qualités artistiques de la plupart des éléments de la série.

La fameuse intro du jeu original, atrocement cheap, irrésistiblement drôle: https://www.youtube.com/watch?v=TfIGfD0dy8A

Une scène clé de l'histoire du deuxième épisode de la série, vous présentant l'un de mes personnages préférés tous genres confondus, William Birkin: https://www.youtube.com/watch?v=Dzr1hmWIWaw

L'opening du 3, très beau pour l'époque: https://www.youtube.com/watch?v=jtHrEzAqIQg&feature=related

Un magnifique trailer de Code Veronica: https://www.youtube.com/watch?v=XGRqr0yHvE8&list=FLVb8bwQVJXu6FPih4qt6A-A&index=9&feature=plpp_video

Le jeu auquel tout le monde ou presque a joué: https://www.youtube.com/watch?v=1KTghW30ZuY

Le trailer du 5, extraordinaire malgré tout: https://www.youtube.com/user/BiohazardFrance#p/search/5/_RQEuAhR8DY

Mon petit chéri: https://www.youtube.com/watch?v=KBojNQzD8gY

Le "zéroième" épisode de la série: https://www.youtube.com/watch?v=SwypQv9JciU

L'introduction de Resident Evil Outbreak, un jeu secondaire (spin-off) intéressant mais très inférieur malgré cette superbe cinématique reprenant l'événement qui a déclenché l'épidémie: https://www.youtube.com/watch?v=Sb_buz-Gags

Resident Evil: Darkside Chronicles, un autre spin-off exclusif à la Wii reprenant les épisodes 2 et Code Veronica en mode rail shooter, très fun et pas prise de tête: https://www.youtube.com/watch?v=KtYbt2fDhXo

Voir le profil de l'utilisateur
Histoire de se détendre un peu avant une ptite soirée chargée, je tiens à rappeler que le nouveau Zelda est sorti! Et c'est pour ça que je vais parler d'un truc qui n'a rien à voir!

En effet, un jeu très particulier a été annoncé pour 2012, à savoir Lollipop Chainsaw! Créé par Suda 51, le mec le plus barge du monde du jeu vidéo (jouez à Killer 7 ou No More Heroes pour vous faire une idée), et par un James Gunn au moins aussi timbré (les films Horribilis et Super), ça promet! En gros, ça va être un carnage... Je vous laisse vous faire une idée:
https://www.youtube.com/watch?v=eB17PMjE-nE&feature=feedrec_grec_index
https://www.youtube.com/watch?feature=iv&v=mLl5JqqOyjA&src_vid=eB17PMjE-nE&annotation_id=annotation_335500

Sinon oui, Skyward Sword est sorti, et paraît qu'il est bien (mais tout le monde s'en doute, c'est Zelda bordel)! Un peu de souffle épique dans ce mois de novembre qui touche bientôt à sa fin!
https://www.youtube.com/watch?v=x2_sGWBlnlQ
https://www.youtube.com/watch?v=yZUs03O5UMM&feature=feedu <--(ce mec est cool... si, si!)

Bon, j'vous laisse, j'ai du boulot! Restons sérieux que diable! *branche sa console*

Voir le profil de l'utilisateur
Ah Zelda! Sérieusement, ce jeu a l'air trop génial (graphismes, OST, gameplay...).
IL ME LE FAUT!!!

Voir le profil de l'utilisateur http://kami-warp-zone.deviantart.com/
*ATTENTION: MESSAGE INUTILE*

Comme certains le savent déjà, toutes mes précieuses données concernant mon jeu préféré Resident Evil ont été totalement effacées pour une raison obscure. Donc me voilà forcé à me remettre ardemment au boulot!

Ça a beau faire trois ans que je n'y ai pas joué sérieusement, j'ai tout de même réussi à faire un temps de 4h 32min et 10sec, sans sauter les cinématiques et en mourant seulement deux fois (comme un con, d'ailleurs). Preuve est faite que ce jeu fait officiellement partie de mon ADN! ^^ J'en suis tellement fier que je veux que tout le monde le sache, surtout ceux qui s'en foutent!

Bon, alors prochaine étape: finir le jeu en moins de trois heures sans utiliser le Samurai Edge, puis me taper le mode survie, puis refaire le jeu avec Chris en difficile, puis le mode ennemis invisibles, puis ce même mode en moins de quatre heures, et je serais devenu un Dieu.

Pour info, le record pour finir le jeu avec Jill en mode normal est de 1h 29min et certains s'amusent à finir le jeu uniquement avec le couteau, sans se faire toucher et sans sauvegarder...

Je suis peut-être un peu fou, mais certains ne sont tout simplement pas humains... Nous vivons dans un mode fort étrange, mes bons amis...

Voir le profil de l'utilisateur
Ca tu l'as dis c'est un monde tres étrange^^
Felicitation en tous cas Very Happy
Ta du courage pour avoir tout recommencé dis donc Shocked

Voir le profil de l'utilisateur
J'aime ce jeu, c'est tout. ^^ Et pis c'est pas comme si c'était Final Fantasy XII non plus...

*EDIT* Taaaaaaiiiiiiiin! Fini le jeu en 3h 13 minutes... Va falloir me creuser un peu la tête pour gagner un quart d'heure la prochaine fois...

Voir le profil de l'utilisateur




Maintenant, vénérez-moi! ^^ (trop concentré, trop longtemps... mon cerveau foooooooooooooooonnnnnnnnd...)

Voir le profil de l'utilisateur

Lou

avatar
Admin
BJ

Voir le profil de l'utilisateur http://www.jamendo.com/fr/artist/Loudly
La claaaaaaaaaasse ^^ TOooooTAAAALE!

Voir le profil de l'utilisateur


Le tout suivi d'un mot de remerciement extrêmement chaleureux de Shinji Mikami, réalisateur du jeu et créateur de la série. C'est assez émouvant, en fait... Mais je ne suis pas censé le dire, un jeu ne peux pas être émouvant, voyons! A moins que...

Voilà, tout fini, a pu, terminé, je vais me reposer un peu maintenant... ^^

...

Oh allez! Une dernière partie!

Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas, internet. Internet, Nicolas. Nicolas internet Nicolasinternetnicolas! Vous l'avez compris, c'est l'heure du gros pavé! Cette fois, je parie qu'au moins deux personnes lirons plus de la moitié! Je sais, je suis audacieux!

Et comme certains ne s'en doutent absolument pas, je vais parler de la série qui m'occupe actuellement, à savoir Animal Crossing!

https://www.youtube.com/watch?v=QNY6hviXRh4

Hein? Je m'a trompé? Scheisse! Bon, bah autant finir ce qu'on a commencé! Silent Hill, donc, c'est pas un truc de tapettes! Tout commence en 1999, alors que Konami cherche à concurrencer un gros succès du moment (Resident Evil, encore et toujours) en proposant ce tout nouveau jeu, qui n'a, en réalité, rien à voir avec la série de Capcom. Si Resident Evil s'inspirait de l'univers des séries B pour nous plonger dans un lieu grouillant de monstres mutants qu'il nous fallait dézinguer à coups de fusils à pompe et autres lance-grenades, le tout pour nous faire peur, certes, mais avant tout pour s'éclater, Silent Hill décide de jouer la carte de la peur psychologique et abandonne un peu son statut de "jeu" (celui qui trouve cette série ultra fun a grandement besoin d'aide) pour devenir quelque chose de plus admirable. Silent Hill, c'est de l'art.

Mais, attends, Nico, mais tu déconnes! C'est qu'un jeu bordel! Je sais que t'aimes bien accorder de l'importance à ce que tu adores mais là t'exagères!

Je vous sens sceptiques, bande de mécréants! Dans ce cas, je cesse de m'attarder sur les titres pompeux et je commence à parler des jeux en eux-même, et vous jugerez par vous-mêmes...
Le premier jeu vous fait incarner un père à la recherche de sa fille, déambulant dans les rues de cette ancienne ville touristique, errant dans le brouillard, seul et démuni face aux monstres informes qui vous poursuivent sans relâche. Au fur et à mesure de la progression, les lieux déjà sinistres que vous visiterez se transformerons en visions ténébreuses et cauchemardesques de ces mêmes lieux. Il n'est pas rare de trouver un cadavre apparemment humain crucifié à l'aide de barbelés, sur un mur rouillé et suintant, dans ce qui était il y a encore quelques instants une chambre d'hôpital. En réalité, vous n'explorez plus un endroit physique, mais des souvenirs torturés, liés à cet endroit. Plus vous vous rapprochez de la source du "mal", plus vous vous enfoncez dans l'esprit d'une jeune femme...
Cela peut paraître compliqué à imaginer, et j'essaye d'en dire le moins possible. Ce que j'essaye de faire comprendre ici, c'est qu'il s'agit plus d'une expérience à vivre que d'un véritable jeu. Et surtout que s'il est vrai que Silent Hill est terrifiant, ce n'est pas l'aspect principal (en tout cas pas pour moi). L'histoire, dans tout son mystère, dans toute sa mélancolie et son intelligence, voilà l'intérêt de ce jeu. Il est rare qu'un "simple" jeu propose un scénario plus imaginatif et plus poussé que la plupart (presque tous en fait) des films qui abreuvent nos écrans (et vous savez à quel point je respecte les films, donc je ne dis pas ça à la légère). Et non seulement ce jeu l'a fait, mais il l'a fait quatre fois.

Chaque épisode de cette série est une histoire à part entière, suivant ses propres idées et pouvant être suivie indépendamment des autres. Même le troisième, suite du premier, possède une identité propre, différente. Et si vous vous demandez ce que je fais des quatre autres jeux sortis après, sachez qu'ils n'ont pas été réalisés par la même équipe, et tentent (à première vue tout du moins) justement d'imiter ces premiers épisodes. Et en plus, j'ai pas les consoles qu'il faut. Alors voilà! ^^

Le deuxième épisode, sorti sur PS2, a totalement traumatisé tous ceux qui s'y s'ont plongé. Encore une fois, je ne parle pas que de la partie frousse. Silent Hill 2 est avant tout une histoire d'amour. James Sunderland vient de recevoir une lettre de sa femme lui donnant rendez-vous dans la fameuse ville... Sauf que sa femme est morte il y a trois ans. Le jeu devient une quête, motivée par l'espoir fou de retrouver l'amour de cet homme, de revenir à la vie en émergeant du désespoir qui l'habite depuis tout ce temps. Les atrocités que l'on rencontre, les infirmières monstrueuses, le bourreau innommable vous poursuivant dans toute la ville, toutes ces épreuves ne peuvent vous empêcher de poursuivre cet espoir sans fondement! A moins que les monstres ne soient que des rêves tentant de vous faire revenir à la réalité?

https://www.youtube.com/watch?v=4LCl2_DK6QU&list=PL872A43EC91FA32DA&index=4&feature=plpp_video

Jamais, je dis bien JAMAIS vous ne rencontrerez une histoire comme celle-là. Ni racontée avec autant de talent. Je suis incapable d'exprimer à quel point j'ai été bouleversé par ce jeu, ce simple jeu-vidéo, et comment il en est allé jusqu'à influencer ma vie de façon conséquente. Une oeuvre aussi belle, aussi poétique, mérite plus que votre attention. Ce n'est pas tous les jours qu'un gars comme moi pleure en jouant à un jeu! Pleurer devant la beauté d'un jeu, bordel!

Si vous ne l'avez pas encore compris, je vais le dire de façon parfaitement claire, et je m'adresse à tous ceux qui ont eu la bonté d'accorder cinq minutes de leur temps à me lire jusqu'ici: une fois dans votre vie, jouez à ce jeu! Et même si vous y restez insensibles, vous n'aurez pas perdu votre temps, vous en avez ma parole la plus sincère (oui, pasque j'en ai plusieurs en fait)!

Les jeux Silent Hill sont connus pour faire peur, mais seulement par ceux qui n'y ont jamais joué vraiment. Les autres ont bien plus à raconter.

J'aimerais tellement m'étendre pendant quinze pages sur cette série, voire sur le deuxième épisode à lui tout seul, mais si vous n'y avez pas joué cela n'aurait que peu d'intérêt en réalité. Alors je vous quitte sur une petite sélection de vidéos, et je vous souhaite à tous une bonne semaine!

Silent Hill 3: https://www.youtube.com/watch?v=wDioqSibaLE&feature=relmfu

Silent Hill 4 (un jeu encore plus étrange que les autres): https://www.youtube.com/watch?v=KY-OhUV4G38&feature=related

Et pour finir en fanfare (que suis-je drôle ^^): https://www.youtube.com/watch?v=pixajZM6e_E&feature=related

Voir le profil de l'utilisateur
Superbes OST... je trouve rien d'autre à dire... je suis soufflée...

Voir le profil de l'utilisateur http://kami-warp-zone.deviantart.com/
Internet fonctionne, je suis à St-Brieuc, loin de mes consoles, je n'ai rien à faire, je me fais chier... Bref, il est temps d'écrire ce qui pourrait bien être mon dernier pavé sur ce satané forum à moitié déserté! A vrai dire, je l'avais déjà écrit, mais parfois il arrive, dans la vie d'un homme, qu'on ferme une fenêtre sans appuyer sur le bouton d'envoi... Tragédie shakespearienne s'il en est.

Bref, assez palabré, il est temps de compléter la Sainte Trilogie, d'accomplir ma destinée! Tous les éléments seront en place et je pourrais reposer en paix... Si on excepte deux ou trois millions d'autres trucs, mais bon... Au commencement, il y eut Resident Evil. Puis Silent Hill éclaira le monde de sa poésie mélancolique. Enfin, le déluge arriva. Un déluge d'héroïsme et d'épicitude qui perdure encore de nos jours. Vous vous demandez bien de quoi je vais parler, hein, HEIN?

Eh bien voyez-vous, sur ma chère étagère, la série zombiesque et les histoires macabres de la colline silencieuse partagent le piédestal avec une dernière série, à savoir... Metal Gear Solid!

https://www.youtube.com/watch?v=zqqq8uqSDnk&list=FLVb8bwQVJXu6FPih4qt6A-A&index=406&feature=plpp_video

Suite de la série Metal Gear, dont le premier jeu est sorti dans les années 80 sur MSX-o-truc-personne-ne-possède-cet-ordi, MGS, sorti lui sur Playstation, est un jeu qui a marqué les esprits. Et pas qu'un peu. En tant que joueur pas très renseigné, quand j'ai testé le jeu pour la première fois, je m'attendais à un jeu d'action/infiltration nous demandant de réfléchir et de bien préparer notre coup pour infiltrer une base ennemie. En gros, c'est bien ça, mais aussi bien plus!

Vous incarnez le soldat Solid Snake, une sorte de James Bond nettement moins raffiné, tiré de sa retraite pour accomplir une mission pas dangereuse du tout. Une troupe d'élite secrète composée de membres plus étranges les uns que les autres, Foxhound, a pris possession d'une base en Alaska et projette d'utiliser une arme nucléaire d'un nouveau genre pour déclarer la guerre au monde entier. Votre mission, donc, consiste à vous faire bazarder seul au milieu d'une base hostile peuplée de troupes armées jusqu'aux dents, de vaincre chacun des légendaires membres de Foxhound, de sauver deux mecs importants, de découvrir le pourquoi du comment de tout ce bordel et de sauver le monde. Tout seul.

Et encore, ce serait partir du principe que vous pouvez faire entièrement confiance aux gens qui vous dirigent... Mais n'en disons pas plus, gâcher un scénar aussi intelligent serait une hérésie! Bref, tout ça pour dire que vous allez morfler sévère! Mais heureusement, vous pouvez compter sur une équipe de soutient que vous pouvez contacter à tous moments et qui ne sont jamais à cours de conseils ou renseignements vous aidant à mieux comprendre le contexte de l'histoire (celle-ci se basant sur des évènements historiques, notamment la chute de l'URSS). Chacun de vos alliés possède sa personnalité propre, et peut-être même que vous finirez par vous attacher à eux. Cela peut aussi s'appliquer à Snake, un vétéran guerrier cachant pourtant une part de naïveté, totalement perdu au milieu d'un conflit qui le dépasse...

Et tant qu'à faire, même vos adversaires possèdent leur propre histoire, pouvant se révéler bien déprimante à l'occasion...

Le jeu vous réserve aussi quelques moments extrêmement épiques, tels qu'un affrontement contre un hélico de combat au sommet d'une tour, un duel de sniper contre une légende vivante, un combat à mains nues contre un ninja cyborg... Tout cela sans oublier un élément important du jeu: l'humour! Créée par Hideo Kojima, la série adore jouer avec le joueur, tout en fourmillant de conversations parfois hilarantes! Juste comme exemple, citons le passage où l'un des boss vous fait une démonstration des ses pouvoirs psychiques en devinant à quels jeux vous avez joués auparavant (en lisant votre carte mémoire)! Sans parler du passage où vous vous faites torturer, votre bourreau menaçant Snake, puis directement le joueur ("Ça fait longtemps que tu n'as pas sauvegardé, dis-moi... Ce serait dommage de devoir tout recommencer...")! Inutile de vous dire à quel point j'ai flippé à ce moment là! ^^

"Alors, Nico, c'est donc ça ton dernier jeu fétiche? Tu n'as pas grand chose à raconter dessus, dis-moi..." Détrompez-vous! Il est vrai que je pourrais m'attarder plus longtemps sur la beauté de l'histoire, ou le sentiment de satisfaction d'avoir accompli une mission parfaitement impossible, mais j'ai envie de rapidement passer au jeu qui m'intéresse vraiment, à savoir, le 3!

Donc du coup je m'en vais te me bâcler le 2! Scénar ultra-intelligent (un peu trop, même), manipulant carrément le joueur, épique, gameplay amélioré, mais environnements trop froids, héros moins charismatique (pauvre Raiden, personne ne l'aime...), tout ça tout ça! Notons tout de même la vidéo d'intro, digne d'un putain de film d'action!

https://www.youtube.com/watch?v=-EuZo-XrtSQ&list=FLVb8bwQVJXu6FPih4qt6A-A&index=30&feature=plpp_video

Et passons enfin à mon troisième amour, Metal Gear Solid 3: Snake Eater!

https://www.youtube.com/watch?v=AERZ4Z26AW0

1964, en pleine guerre froide, vous incarnez Naked Snake, père du Snake actuel, dans une mission de sauvetage en plein territoire rouge. La mission ne se passe pas tout à fait comme prévu. Au dernier moment, la femme connue sous le nom de The Boss, héroïne de guerre, votre mentor et ancien amour, trahit sa patrie et rejoint un colonel russe belliqueux, Volgin, cherchant à renverser Khrouchtchev. Menacé d'exécution pour haute trahison, au bord de la Troisième Guerre Mondiale, vous devrez réparer ce merdier, prouver votre innocence et votre loyauté en votre patrie, empêcher Volgin de prendre le pouvoir, sauver le monde du plus grand danger qu'il ait connu... Et tuer The Boss de vos propres mains, la femme qui vous a tout appris, celle qui a fait de vous ce que vous êtes, l'être que vous aimez le plus au monde.

Comme vous le voyez, rien de quoi paniquer! De plus, vous serez seul en pleine jungle, et devrez gérer votre camouflage pour vous faufiler entre les lignes ennemies, ainsi que chasser régulièrement pour éviter de perdre toutes vos forces! A vous d'utiliser l'environnement et toutes vos techniques de combat à votre avantage! Vous pourrez toujours compter sur votre équipe de soutien, ici plus attachants que jamais! Entre le Major Zéro, anglais totalement fan de James Bond et obnubilé par la pause thé, et Para-Medic, la femme médecin jamais à court de références cinématographiques, le jeu vous réserve quelques dialogues mémorables!

Pour l'anecdote, en testant le jeu pour la première fois, je décide de sauvegarder au bout de quelques minutes en appelant Para-Medic... Et voilà que sans prévenir, elle me parle de Godzilla! Le film de 1954! Inutile de préciser que ma réaction fut immédiate ("Je vais adorer ce jeu, je pense!" ^^)! Je pourrais vous parler aussi de la discussion tout à fait géniale sur les champignons qui rechargent les batteries, mais ce serait un peu long à expliquer! ^^

J'adore chaque personnage de ce jeu, du plus anecdotique au plus important, chacun ayant une histoire intéressante (ou mystérieuse), chacun ayant une personnalité et des motifs différents! Rarement on ne se sera senti aussi impliqué dans une aventure, ne serait-ce que pour l'évolution du héros, devant choisir entre ce qu'il pense être son devoir, et ses principes! Tout cela souligné par une musique magnifique et des graphismes sublimes! Je ne vous cacherais pas que les toutes dernières minutes du jeu, dans toute leur beauté et toute leur signification, m'ont plus qu'ému, et j'avoue que quelques larmes se sont échappées à cet instant...

Un jeu épique, complexe et intelligent? Oui, mais pas seulement! Un film interactif bourré de cinématiques très travaillées? Oui, mais pas seulement! Snake Eater, c'est une histoire, prolongeant les thèmes des épisodes précédent et les traitant de façon plus naturelle, mais aussi plus poussée. C'est une histoire d'amour, amour d'une femme, amour d'un pays. C'est une histoire sur la guerre, et les guerriers, êtres humains choisissant de devenir les outils de gouvernements éphémères. Un conflit mondial raconté à l'échelle humaine. Une histoire d'une beauté rare.

Une histoire qui trouve sa fin dans MGS 4, sur PS3... Personne ne veut me donner un peu d'argent? ^^

https://www.youtube.com/watch?v=EKSoYlMM22w&list=FLVb8bwQVJXu6FPih4qt6A-A&index=61&feature=plpp_video

Voir le profil de l'utilisateur

Lou

avatar
Admin
Dommage que ça sorte pas sur PC. Notamment le 3 tu m'as donné envie.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.jamendo.com/fr/artist/Loudly
Franchement, les commandes sont pas mal compliquées à partir du 2. ^^ Ce serait un peu injouable sur pc je pense... Ne vous déplaise...

PS: mais... Mais ça veut dire que tu m'as lu?! Je sors le champagne! ^^

Voir le profil de l'utilisateur

Lou

avatar
Admin
En effet, je suis démasqué ^^

Voir le profil de l'utilisateur http://www.jamendo.com/fr/artist/Loudly

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum